mais c qui cet enfant gaté

certains me décrivent comme "branleur", d'autres comme "sensible derrière la carapace". En tous cas, ici, s'exprimera un petit bout de moi: celui des souffrances, des fantasmes et des envies

mercredi 11 novembre 2009

hors du monde

Ce matin, nous avons été convoqués par le représentant de la France (Consul General, svp) pour assister à la cérémonie du 11 Novembre au consulat. Nous étions 4 (les représentants de LA société pétrolière française, que nous ne nommerons pas, ayant jugé inutile de se présenter): le consul, son adjoint en charge des ONG,F, le représentant du groupe Bolloré et moi-même. Qd nous sommes arrivés au consulat, fausse manip: le drapeau venait d'être détaché du mat... Et évidemment, pas d'échelle... Alors on a grimpé sur le toit de la voiture du consul, puis F a grimpé le long du poteau comme le long d'une corde et a rattaché la corde permettant de hisser le drapeau. Le consul a fait un discours de qqs seconds en mémoire aux anciens combattants, puis hissé le drapeau. Puis une minute de silence.
A 4, là, devant ce drapeau français, dans le jardin d'une maison décati avec une clôture en bambou, au milieu du Sud Soudan, j'ai juste eu l'impression d'être dans un autre monde....

8 commentaires:

Victoria a dit…

Oh...le Sud Soudan...des sociétés pétrolières, j'ai l'impression que je suis au boulot là :)))

enfant gaté a dit…

@Victoria: Nous serions nous croisés?

Victoria a dit…

Je pense pas... je ne suis pas française, la société pour laquelle je travaille n'est pas française, mais quand j'ai été la bas (juste pour qq jours) j'ai croisé des français qui travaillaient pour une société pétrolière

Heureusement que j'ai juste une fois/ an des déplacements pro là bas :)))

enfant gaté a dit…

:)))
c'est un endroit particulier...mais on finit par s'y attacher: un sentiment que tout semble compliqué mais où tout est possible...

Anonyme a dit…

Excellent de surréalisme et d'absurde....

VéroPapillon a dit…

Excellent !
J'avais assisté aux commémorations du 11 novembre au laos au cimetière de Vientiane, ça m'avait fait bizarre en pleine chaleur tropicale...
Et puis après l'ambassade et ses bonnes choses à grignoter...
Là le coup du drapeau, c'est fort ! Un côté surréaliste, c'est sûr !!!
Bises de papillon

ps : bientôt, je sens qu'il ne sera plus férié ce jour...vu qu'on veut nous le transformer en jour d'amitié franco-allemande. Jolie ruse, je pense...

caliste a dit…

Je sais pas pourquoi lais là tout de suite, je pense à coup de torchon...

Sophie a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.