mais c qui cet enfant gaté

certains me décrivent comme "branleur", d'autres comme "sensible derrière la carapace". En tous cas, ici, s'exprimera un petit bout de moi: celui des souffrances, des fantasmes et des envies

dimanche 27 décembre 2009

sodomie...

...je ne donnerai pas ici de leçon, ni ne vais -désolé pour certaines lecteurs arrivés sans doute via un un moteur de recherche- faire un récit érotique sur cette pratique. Je voudrais simplement dire que cela reste sans doute parmi les moments les plus intenses sexuellement et amoureusement que j'ai vécu. Pas tellement par la sensation physique (quoique  ;-) ) mais surtout par le don de soi qu'il représente, par son symbolisme très fort du "je te prends-tu te donnes", par son coté "violence acceptée". J'avoue, il ne peut y avoir, pour moi, de réelle sodomie sans une sorte de violence, de force, (ce qui n'empêche pas la douceur). Forcer l anus d'une femme n est pas une caresse. Pour autant, bien sûr, cela ne veut pas dire lui faire mal: le but est qd même avant tout, qu'elle y prenne aussi du plaisir...
Mais une fois le moment de la pénétration -difficile- (et qui n'a plus du coup le coté magique de la pénétration vaginale qui est lui une vraie délivrance, un vrai dialogue) passé, quelle énorme sensation de n'être plus qu'un, de se sentir accueillir, de la sentir s'ouvrir au maximum pour que tu puisses la prendre, de la sentir s'abandonner, de lui donner tout, de sentir qu'elle te dit qu'elle t'appartient et de lui montrer qu'elle peut te faire confiance, qu'elle peut se donner et que tu vas la prendre, l'accepter, la faire tienne....
Alors, si je peux me permettre, je voudrais simplement dire que pour encore mieux profiter de cette fusion là, la position qui m'a laissé les plus merveilleux souvenirs, c ma donzelle allongée sur le ventre,se cambrant juste un peu pour m accueillir, moi par dessus, la pénétrant analement et l'écrasant contre le matelas en la serrant très fort dans mes bras, sans plus bouger... simplement un seul corps, prêt à tout affronter, fort, uni, unique...
Décidément des souvenirs d'Amour extraordinaires...

9 commentaires:

Beaverstef a dit…

Un don formidable et un partage enivrant... Je reviens enfin prendre des nouvelles et sur quel texte je tombe... Sourire
Comme je partage ta sensation...
Je t'embrasse très cher....

charl' a dit…

un beau souvenir effectivement…

Petite Fr@nçaise a dit…

Soupir... je voulais vous laisser un petit mot mais pas sur ce thème, navrée.

J'ai accédé à votre demande. J'ai rendu le texte ancien plus accessible pour quelques temps.
Simplement, soyez un peu curieux.

B

home a dit…

j'aime ça aussi l'équilibre entre la violence et la douceur ...
joli texte

enfant gaté a dit…

PetiteFranç@aise, bienvenue (re). Quant à votre texte, il ne me reste plus qu'à le chercher, c ca?

L.Effrontée a dit…

Un sujet rarement abordé mais vous le faites avec une telle justesse !
Oui... des "souvenirs d'Amours extraordinaires" !

Nouvelle Amazone a dit…

J'aime votre façon d'en parler et particuliérement quand vous dites "de sentir qu'elle te dit qu'elle t'appartient et de lui montrer qu'elle peut te faire confiance".
Quelle justesse....

enfant gaté a dit…

Bienvenue chez moi, Nouvelle Amazone ;-)
En espérant que vous vous y sentirez chez vous

karine a dit…

quelle description parfaite, pour cette accord parfait et pour en faire un moment délicieux mieux vaut être entre les mains d'un expert...